Les conditions préalables pour l’employeur

Les conditions préalables pour l’employeur

Toute entreprise peut embaucher un apprenti si l’employeur déclare à prendre les mesures nécessaires à l’organisation de l’apprentissage. A ce titre, l’employeur doit notamment garantir que l’équipement de l’entreprise, les techniques utilisées, les conditions de travail, d’hygiène et de sécurité, les compétences professionnelles et pédagogiques du maître d’apprentissage sont de nature à permettre une formation satisfaisante.

Le maître d’apprentissage

L’apprenti est obligatoirement suivi par un maître d’apprentissage qui peut être le chef d’entreprise lui-même ou un de ses salariés. Il a pour mission de contribuer à l’acquisition par l’apprenti des compétences nécessaire à l’obtention du titre ou du diplôme préparé, en liaison avec le CFA.

La fonction tutorale peut-être partagée entre plusieurs salariés constituant une équipe tutorale au sein de laquelle est désigné « un maître d’apprentissage référent » qui assurera la coordination de l’équipe et la  liaison avec le CFA.

Peut-être maître d’apprentissage, celui qui possède :

  • soit les titres ou diplômes équivalent dans le même domaine professionnel que celui préparé par l’apprenti et qui justifie de 2 ans d’activité professionnelle en relation avec cette qualification
  • soit les titres ou diplômes de niveau inférieur dans le même domaine professionnel que celui préparé par l’apprenti et qui justifie de 3 ans d’activité professionnelle en relation avec cette qualification
  • soit justifier d’au moins 3 ans d’activité professionnelle dans la même qualification que celle préparée par l’apprenti, et avoir l’avis du Recteur lorsque le maître d’apprentissage n’a pas les titres ou les diplômes requis.

 

Nombre maximal d’apprentis

Pour chaque maître d’apprentissage, le nombre maximal d’apprentis pouvant être accueillis simultanément est fixé à 2 +1 redoublant (sauf convention particulière).

Si le maître d’apprentissage est également tuteur d’un salarié en contrat de professionnalisation, l’effectif maximal est de :

  • 3 salariés en formation si le tuteur est salarié de l’entreprise
  • 2 salariés en formation si le tuteur est le chef d’entreprise

L’employeur doit permettre au maître d’apprentissage de dégager sur son temps de travail, les disponibilités nécessaires à l’accompagnement de l’apprenti et aux relations avec le CFA. Il doit également permettre à ce que le maître d’apprentissage bénéficie de formations lui permettant d’exercer correctement sa mission et suivre l’évolution du contenu des formations dispensées à l’apprenti et des diplômes qui les valident.

Pour une transmission de savoir efficace et un accompagnement réussi, mieux vaut que le maître d’apprentissage dispose d’une formation adaptée et reconnue.
 

La formation des Maîtres d'apprentissage

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat Calvados-Orne propose une formation destinée aux Maîtres d'Apprentissage.

D’une durée de 14 heures organisées en deux jours non consécutifs, les objectifs sont les suivants :

  • Acquérir les compétences nécessaires pour encadrer un jeune en formation,
  • Transmettre son savoir-faire,
  • Favoriser les apprentissages en partenariat avec le Centre de Formation,
  • Organiser l’accueil du jeune dans l’entreprise,
  • Construire le parcours de formation du jeune,
  • Organiser le suivi et l’évaluation de la progression du jeune,
  • Favoriser les relations avec le Centre de Formation.

 

Plusieurs sessions sont organisées au cours de l'année. Pour le 1er semestre 2017 :

  • 6 et 13 février 2017 à CAEN
  • 6 et 13 mars 2017 à ALENÇON
  • 12 et 19 juin 2017 à ALENÇON

Pour plus de renseignements, contacter :

Service Formation Continue CALVADOS

Tél : 02 31 53 25 00

fc14@cmai-calvados-orne.fr

2 rue Claude Bloch - CS 25059

14077 CAEN Cedex 5

 

En savoir plus